Revenir à 2009

2 mai 2009

Accordance a ouvert le bal avec tout le brio qu’on lui connaît. Guillemine Thiriart, micro en mentonnière, a « mis au pas » tous ceux qui hésitaient encore entre déhanchement de scottische et soubressaut de mazurka. Chaude ambiance lors de cette première partie, et quand ils ont passé la main à Quat (Phil) et one feye. Le second set, chanté tout autant qu’instrumenté, a redoublé de plus belle ! Les ardeurs dansantes n’ont pas connu d’essouflement. Bien au contraire. Juste sur la fin, le besoin d’une petite pause, le temps pour Christophe Lebeau, d’établir la balance pour les Sergents de Berwette-Muchards… le troisième bataillon à partir en fanfare. Chacun, successivement, aura mis le feu… sans crainte, les pompiers ayant déposé trois gros extincteurs, un au bar, l’autre à la sono et le troisième sur scène. Ils sont prudents ces namurois ! Mais quand ils sont dedans, ils y dansent pour longtemps…